lundi 31 juillet 2017

#PatchworkSoooooChiiiic

Cela faisait un petit moment que je voulais me coudre un cabas à moi mais je ne savais ni quel modèle ni quels tissus choisir. Après de nombreuses recherches sur le net (#PinterestMonMeilleurAmi) je me suis enfin lancée! 


Pour ne pas avoir à choisir un seul tissu extérieur, j'ai osé un patchwork mêlant plusieurs simili cuirs de chez Toto (un beige tout simple, un effet croco et un floqué noir) ainsi qu'un simili glitter bronze et un lin lamé de la Mercerie des créateurs.



Pour la doublure, j'ai choisi un coton imprimé La Parisienne. J'avais longtemps résisté à la tentation de ce motif "hyper mainstream" mais c'était le seul coton qui se mariait avec tous les tissus de l'extérieur!


Pour la première fois, j'ai posé un fermoir magnétique en guise de fermeture du sac. Et parce qu'on n'est jamais trop prudent, j'ai ajouté un mousqueton pour maintenir les deux côtés du sac ensemble quand il n'est pas plein à craquer


Enfin, les anses sont faites à partir de fines lanières de cuir noir, fixées à l'aide de vis Chicago.



Et voilà mon nouveau sac préféré, prêt juste à temps pour faire ma star et briller de mille feux à Oléron pour mes vacances!


Noir c'est noir

Pour remercier Valérie de s'être si bien occupée de mes deux garçons cette année encore, je lui ai cousu un cabas rock'n roll.

J'ai gardé les dimensions du sac Flamant rose soit 48 cm de large sur 35 de haut. Contrairement aux précédents cabas, j'ai cousu des bandes verticales au lieu de faire un fond et un corps en tissus différents.
Pour l'extérieur j'ai associé un coton têtes de mort à un simili croco, le tout en noir.

Et pour l'intérieur, comme dit Georges, j'ai mis un tissu "gentil" avec de gentilles cerises pour faire les poches plaquées et le coté poche zippée.



Je confesse une infidélité faite à Toto pour les deux cotons imprimés. J'avais une idée très précise des motifs que je voulais. Ne les trouvant pas dans mon magasin favori, je suis allée les chercher sur Internet (tissus.net).
Comme pour les autres cabas, j'ai posé une grande fermeture éclair avec parementures. (La fermeture est montée à l'envers, une fois de plus...)

Pour les anses, j'en ai trouvé des déjà toutes faites chez Toto, très pratiques et qui rendent très bien.

Et voici le sac en situation, en direct de la plage de Vieux-Boucau!


mardi 18 juillet 2017

Un carnet de santé bien frais

Une commande pour un cadeau de naissance m'a donné l'occasion de coudre un ouvrage que j'affectionne particulièrement : le protège-carnet de santé.
J'ai utilisé mon coton imprimé ananas associé à un uni vert anis


Pour le prénom, j'ai choisi du simili argenté que j'ai thermocollé et surpiqué.

Enfin, à l'intérieur, une petite poche plaquée accueillera les ordonnances ou autres papiers à conserver.

Une sirène à la plage

Séduite par le grand cabas de plage que j'avais cousu pour Caro, mon amie Gaëlle m'a commandé un sac sur le même modèle. Le jour même, nous filions chez Toto!
Gaëlle a flashé sur un beau jacquard sirène gris, qu'elle a souhaité associer à un simili argenté, et des sangles gris métallisé. Un petit passepoil gris plus soutenu souligne le contraste entre les deux tissus.


Pour fermer le sac, j'ai posé une grande fermeture éclair, à l'endroit cette fois-ci!


Pour l'intérieur, Gaëlle s'est permis un peu de fantaisie en optant pour un coton imprimé cactus. J'ai cousu plusieurs poches plaquées d'un côté, permettant de glisser le téléphone, les papiers ou encore le trousseau de clés. 

De l'autre côté, j'ai posé une poche zippée en toile cirée, afin de transporter les maillots de bain mouillés en toute sécurité.

J'ai ensuite confectionné une pochette coordonnée, avec les mêmes tissus que pour le sac. La dragonne est cousue dans du biais noir.



Et voilà un ensemble sensass pour avoir la classe à Valras! 

mardi 11 juillet 2017

Lunch bag printanier

Le 6 juillet correspond certes à mon anniv de mariage. Mais c'est aussi et surtout l'anniversaire de ma collègue Amandine. Alors quand je l'ai vue trimballer son repas dans un sac en papier tout déchiré, je me suis dit qu'un lunch bag digne de ce nom ferait un cadeau bien utile! 

J'ai utilisé ce tuto (que j'avais déjà utilisé ici), mais contrairement aux instructions initiales, j'ai utilisé de la sangle coton toute faite pour les anses. Et pour donner plus de peu de tenue à l'ensemble, j'ai ajouté un molleton thermocollant sur l'envers de la doublure après l'avoir entoilé. 

Pour l'extérieur j'ai choisi un coton imprimé feuilles.

Et pour la couverture et la doublure intérieure, j'ai utilisé en coton uni anis.


Et voilà un lunch bag idéal pour transporter des quenelles, du pad thaï et même des gnocchis lustucru avec classe!

jeudi 6 juillet 2017

La vie en (flamant) rose

Ma belle-mère Lise souhaitait un grand sac cabas pour pouvoir transporter un petit gilet en prévision des soirées fraîches de l'été. J'avais dans mon stock un joli coton imprimé flamants roses que j'ai marié à un simili komodo rose clair. Pour la réalisation de ce sac, j'ai mixé les instructions de différents patrons (FloBostonsac noeud). Quant aux dimensions, j'ai repris celles d'un de mes grands cabas de courses, soit une longueur de 50cm sur une hauteur de 30 cm environ.

Pour apporter un peu de contraste, j'ai posé un passepoil couleur framboise entre le simili et le coton de l'extérieur et j'ai utilisé de larges sangles (3cm) blanches pour pouvoir porter le sac à l'épaule ou au creux du bras.

Pour assurer une bonne tenue au sac, j'ai posé un entoilage thermocollant sur toutes les parties en coton imprimé et j'ai ajouté un molleton thermocollant sur le corps du sac.

Le sac se ferme par un large zip, que j'ai malheureusement monté à l'envers ce qui le rend moins pratique que prévu....


A l'intérieur, j'ai posé d'un côté une poche zippée et de l'autre une poche plaquée à plusieurs compartiments.


Et voilà un sac flamant rose idéal pour se promener le long des plages de Petite Camargue cet été!

Mais oui, mais oui, l'école est finie !

Pour souhaiter de bonnes vacances à la maîtresse de Georges, je lui ai cousu une petite pochette. Georges a lui-même choisi le tissu principal, imprimé Perroquets-ananas (de chez Toto, bien sûr!), que j'ai associé à un simili jaune sur l'extérieur.


Pour la doublure intérieure, j'ai utilisé un imprimé Ananas, dans le thème, donc.

Pour apporter une petite fantaisie à cette pochette toute simple, j'ai ajouté un passepoil entre le coton et le simili, découpé dans le tissu de la doublure.

Ainsi qu'un petit ruban à la tirette.

Enfin, j'ai glissé à l'intérieur de la trousse ce roman que j'ai dévoré et dont vous pourrez trouver de nombreuses critiques élogieuses sur Internet :